« Patrimoine immatériel de l'humanité | Accueil | Les Luba »

17 avril 2006

Commentaires

holbein

Je trouve le masque mbuya des pende, de l’ex-Zaïre, particulièrement beau. J’aime cette asymétrie que je trouve assez fascinante. Il était resté dans ma mémoire car je l’avais déjà croisé. Et j’ai trouvé où : je pense que vous connaissez ce merveilleux livre (mais contesté aussi, je crois) de William Rubin, Le Primitivisme dans l’art du XXème siècle. William Rubin tente, dans un des chapitres, de remonter aux sources d’inspiration de Picasso pour ses Demoiselles d’Avignon. Rubin cite différentes sources qui auraient pu inspirer le peintre, aussi bien africaines qu’océaniennes, et prend comme exemple ce masque mbuya qui est, paraît-il, un masque de maladie en le rapprochant ainsi d’une des demoiselles de la toile de Picasso (celle qui est assise) et qui représente également une figure de la maladie (la syphilis à un état avancé), sachant qu’à Barcelone la rue d’Avignon se trouvait dans le quartier des prostituées. Picasso, en 1907, ne connaissait vraisemblablement pas ce masque précisément car Rubin explique qu’aucun masque pende n’est entré au Trocadéro avant les années 20. Rubin rajoute que Picasso, vivant entouré d’objets africains, avait une véritable “préscience” de la culture africaine…

Lyliana

Merci de me rappeler ce livre que j'ai lu il y a quelques années et fort intéressant (J'attends avec impatience l'exposition" Picasso et l'Afrique", fin 2006, au Musée Picasso).
Effectivement, Picasso ne pouvait avoir vu ce masque. Le premier objet Pende est arrivé à Vienne en 1906 (une sculpture je crois).
Z.S Strother ("la" spécialiste de l'art Pende actuellement) le confirme dans son livre Inventing Maks consacré à l'art Pende.
Elle donne également plusieurs interprétations sur ces masques qui ne seraient pas les masques d'une maladie précise (genre épilpesie par exemple). Le masque aurait un rapport soit avec une faute commise sous l'effet de la sorcellerie, soit serait "frappé" de difformités afin de railler les "bien portants", soit afficherait l'opposition "vie"/"mort" de par sa bichromie...Toutes ces interprétations pouvant se compléter d'une certaine façon sans se contredire...

rene chabriere

quelque temps après, et suite à la belle expo "voir l'invisible", j'ai publié cet article sur l'art du Congo, assorti de mes dessins, en re-publiant votre photo...

http://ecritscris.wordpress.com/2012/02/15/lart-africain-suite-le-congo/

bien à vous

RC

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

Traduction

  • Detours des Mondes Translation

Recherche Google

  • Pour rechercher un sujet sur mon blog :

ASSOCIATION DDMondes

MEDIATRIBAL


  • Publié ce jour :
    Vente Millon et Associés - 20 septembre 2017

Cent Detours


  • DDM Actu

Sommaires mensuels du Blog

TRIBAL ART


  • PRESentation Tribal Objet

Tribal Art Magazine

Blogs amis sur les arts "lointains"

Pinterest

CC