« Coiffures Kuba | Accueil | Les stick charts des îles Marshall »

13 janvier 2009

Commentaires

Jean Hervé Daude

La pièce à quatre bras et celle à deux jambes, étaient effectivement conçues pour supporter de la nourriture. Les rats pullulant dans ces îles, il fallait donc préserver la nourriture contre leur appétit vorace.

Les insulaires accrochaient sur ce support leurs paquets de Popoi et de poissons enveloppés dans des feuilles de l'arbre appelé Ti. Les petits rats Polynésiens ne pouvaient atteindre la nourriture en sautant en haut du support et le pied de support était aussi toujours bien poli pour qu'ils ne puissent s'y aggriper.

Les familles en avaient toujours plusieurs, qu'elles disposaient à l'intérieur de leurs cases ou à l'extérieur. (Source: Père Honoré Laval)

Jean Hervé Daude

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Ma Photo

Traduction

  • Detours des Mondes Translation

Recherche Google

  • Pour rechercher un sujet sur mon blog :

Détours d'Océanie


  • Mon nouveau Blog consacré aux arts classiques et cultures d'Océanie

Ouvrages

ASSOCIATION DDMondes

Sommaires mensuels du Blog

Catégories

ACAP


  • Notre partenaire à Lyon : Association des Amis des Cultures et Arts Premiers

LinkedIn

TRIBAL ART


  • PRESentation Tribal Objet

CC